Neurofeedback: Champs d’applications et indications

Champs d’applications et indications

Le neurofeedback est scientifiquement reconnu comme une méthode thérapeutique non-invasive, indolore, douce et efficace. Il est utilisé en Suisse depuis plus de 20 ans – aux Etats-Unis et au Canada depuis plus de 40 ans – avec d’excellents résultats.

 

       Entraînement de la performance cérébrale avec neurofeedback dans le cabinet d'Eva Otzen

Source: biocompresearch.org

Des études scientifiques prouvent que l’utilisation du neurofeedback est efficace dans le traitement de troubles, parfois complexes, chez l’enfant, l’adolescent, l’adulte et la personne âgée. En outre le neurofeedback est utilisé pour améliorer la créativité ou les performances tant professionnelles que personnelles.

Les recherches intensives de ces dernières années ont révélé que l’entraînement par le neurofeedback peut aussi être efficace dans le traitement de certains problèmes spécifiques caractérisés par un dysfonctionnement du cerveau ou contre les symptômes de troubles engendrés par le stress.

 

L’utilisation du neurofeedback s’avère en effet utile dans un spectre très large de pathologies ou troubles, tels que :

  • Difficultés d’apprentissage
  • Troubles de concentration
  • Troubles de la mémoire (distractions, oublis)
  • Dyslexie et dyscalculie
  • Trouble déficitaire d'attention (TDA)
  • Trouble déficitaire d'attention avec hyperactivité (TDAH)
  • Troubles de la coordination
  • Maux de tête et migraines
  • Troubles du sommeil
  • Syndrome de fatigue chronique
  • Syndrome prémenstruel (PMS)
  • Douleurs chroniques
  • Fibromyalgie
  • Stress et surmenage (burnout)
  • Nervosité et irritabilité
  • Peurs/phobies/ troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Dépressions et inquiétudes
  • Problèmes Cardiaques
  • Hypertension ou hypotension artérielle
  • Troubles digestifs
  • Problèmes de contractions musculaires/ entorse cervicale
  • Vertiges
  • Bruxisme (grincement des dents)
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Problèmes d'addiction
  • Perte des facultés cognitives dues au vieillissement
  • Maladie d'Alzheimer et autres démences
  • Allergie et asthme
  • Troubles auto-immuns
  • Maladie de Lyme
  • Anxiété et syndrome de stress post-traumatique
  • Accident vasculaire cérébral (rééducation)
  • Acouphènes
  • Autisme
  • Epilepsie
  • Traumatisme crânien
  • Blessures à la Tête

Vous trouverez :
un index des usages thérapeutiques du neurofeedback à l’adresse : www.eegspectrum.com
une bibliographie complète des articles scientifiques en anglais à l’adresse : www.isnr.org

 

Des études récentes ont démontré de manière convaincante l'efficacité du neurofeedback avec déficit de l'attention (ADD / ADHD), ce qui a amené l'AAPB à faire progresser la méthodologie de neurofeedback au niveau de preuve le plus élevé 5 dans sa dernière étude d'efficacité de 2016:


Arns, M., de Ridder, S., Strehl, U., Breteler, M., & Coenen, A. (2009). Efficacy of neurofeedback treatment in ADHD: The effects on inattention, impulsivity and hyperactivity: A meta-analysis. Clinical EEG and Neuroscience, 40(3), 180-189. doi:10.1177/155005940904000311 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19715181
 
Coben, R., Wright, E. K., Decker, S. L., & Morgan, T. (2015). The impact of coherence neurofeedback on reading delays in learning disabled children: A Randomized controlled study. NeuroRegulation, 2(4), 168-178. doi: 10.15540/nr.2.4.168. http://www.neuroregulation.org/article/view/15893
 
Micoulaud-Franchi, J-A., Geoffroy, P. A., Fond, G., Lopez, R., Bioulac, S., Philip, P. (2014). EEG neurofeedback treatments in children with ADHD: An update meta-analysis of randomized controlled trials. Frontiers in Human Neuroscience, 8(906), 1-7. doi: 10.3389/fnhum.2014.00906 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25431555
 
Steiner, N. J., Frenette, E. C., Rene K. M., Brennan, R. T., & Perrin, E. C. (2014). In-school neurofeedback training for ADHD: Sustained improvements from a randomized control trial. Pediatrics, 133(3), 483-492. doi: 10.1542/peds.2013-2059.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24534402
 
Wigton, N. L., & Krigbaum, G. (2015). Attention, executive function, behavior, and electrocortical function, significantly improved with 19-channel z-score neurofeedback in a clinical setting: A pilot study. Journal of Attention Disorders, [e-pub ahead of print]. doi: 10.1177/1087054715577135,https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25823743